(2009) Les Chaises - Emilie le GULVOUT

Une invitation à s'asseoir sur l'une des neufs chaises / instruments de musiques.
Une seule consigne : " faire avec le silence pour commencer un dialogue "
Musiciens, designers, artistes et étudiants, tous deviennent joueurs de chaises et ensemble, découvrent la saveur du temps.

Plus de détails


8,03 € TTC

maat022

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

26 autres produits dans la même catégorie :

Une performance proposée et interprétée par Émilie le Gulvout accompagné par Pierre Charrié, Jean-Baptiste Fastrez, Julien Groboz, Oona Matta, Ramuntcho Matta, Simon Tual.

Ramuntcho Matta : professeur de doute, directeur du projet de diplôme
Romain de Guetzl : ingénieur du son
Frédéric Dutertre* : montage, mixage
Oona &co. : prises de vue Live
Alice : Truche(s)
aLive at ENSCI / une production sometimeStudio

Les 9 prototypes de chaise musicale ont été réalisés grâce aux savoir-faire techniques réunis aux Ateliers Saint-Sabin.

Ce projet a été présenté pour la première fois, lors du concert/performance du 25 mai 2009, clôturant le parcours d’Émilie le Gulvout à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle.


" Le son naturel, capté, de ce disque n’est pas innocent et neutre. Musiciens, plasticiens, designers...    mais tout autant percussionnistes et poly-instrumentistes à l’occasion de cet enregistrement/performance…    "joueurs d’objets", joueurs de chaises, qui échappent aux catégories.

À l’écoute de cet enregistrement, on pense inévitablement à Harry Partch, constructeur et compositeur américain, avec son travail sur les gammes musicales microtonales, soufflées, frappées, pincées… mais aussi aux mantras de la musique indienne, au free et à l’énergie d’un Derek Bailey sous amphétamine, à Pierre Henry avec ses "variations pour une porte et un soupir"… à Tom Waits… à Erik Satie et sa musique "d'ameublement"…

… Il est de ces musiques qui sont d’une telle étrangeté, d’une telle intensité, que leur écoute est forcément une belle expérience.
De la confusion, voyage imprévisible dans des topographies sonores et culturelles impossibles.
La musique porte toujours avec elle l’empreinte de la culture dont elle est issue. Elle raconte comment les gens vivent leur vitesse, leur compréhension du temps, de l’état, du monde qui les environne… Ensemble, à un moment donné.

La musique occidentale dans sa grande variété raconte peut-être l’éparpillement de notre culture, son incohérence, sa brutalité et ses mensonges. Les musiques ethniques racontent des «mondes», des vies entières très loin de nos conceptions familières… et il est bon de s’y perdre, aussi, en glissant sur la pente de la confusion.

Les chaises, héroïnes de ce disque, entretiennent le mystère… un moment d’une liberté et d’une organicité extrême qui n’aurait sûrement pas déplu à Pierre Schaeffer."


Kurt Reddrifter*

 

 

Pistes :

1.    En coupant un cercle (3:40)
2.    Robuste de constitution (3:19)
3.    Bâtir une église (1:16)
4.    Audaces et témérites (2:51)
5.    Modifier (1:46)
6.    Actes et désirs (2:22)
7.    Un métal de transition (0:59)
8.    Chemins compris (2:45)
9.    L'hermite (2:20)
10.    Une position quelconque (2:32)
11.    Réflexes munis d'un objectif (3:16)
12.    Duduk (3:53)
13.    Des noces de bronzes (3:07)
14.    Partager (2:06)
15.    Objet d'isolement (1:18)
16.    Prendre son temps (1:10)
17.    A porte de doigts (2:11)
18.    Chronographie (1:01)
19.    Traversant (1:11)
20.    Les uns des autres (1:28)
21.    Un objet banal (1:30)
22.    La chaise d'école (1:26)

  • Année 2009
  • Durée 47:27 min

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

article (vide)

Newsletter